mercredi 20 novembre 2019

katharine morling


















En créant des sculptures d’objets en porcelaine blanche dont seuls les bords et les angles sont colorés en noir, l’artiste britannique Katherine Morling  nous donne l’impression qu’il ne s’agit que de croquis sur une feuille de papier.
À mi-chemin entre l’illustration et la céramique, ce travail  est fascinant.
À la fois souples et figées dans la porcelaine, cette céramiste anglaise crée des pièces inspirées d’objets les plus inattendus qu’elle façonne à échelle réelle, toujours en blanc rehaussé de lignes noires donnant l’impression d’un dessin dans l’espace.
Un cabinet de curiosités où le spectateur peut s’inventer sa propre histoire.

le peuple de papier de jf glabik